Pourquoi vos discussions se tiennent-elles uniquement en anglais ?

Pour qu'une organisation soit proche des gens, elle doit parler leur langue. Par conséquent, les sites web où nous définissons nos politiques publiques et où nous tenons nos discussions internes devraient être disponibles dans les 24 langues officielles de sa zone géographique de couverture, l'Union européenne. Jusqu'à présent, ils ne sont disponibles qu'en anglais, ce qui peut être considéré comme une contradiction. Le présent site Internet, qui présente une introduction générale à la Coopérative CosmoPolitique, est quant à lui destiné à être traduit dans toutes les langues officielles de l'UE. Jusqu'à présent, il a été traduit dans 11 langues, en utilisant des outils de traduction automatique : Gramtrans pour l'espéranto et DeepL (qui est disponible pour 22 langues de l'Union européenne) pour toutes les autres langues.

La Coopérative CosmoPolitique tente cependant de remplir une fonction jamais atteinte auparavant : la démocratie transnationale, au-delà des frontières nationales et linguistiques. Nous souhaitons en particulier maintenir un seul et même domaine de débat parmi tous les membres, et éviter de fragmenter notre organisation en communautés linguistiques distinctes. Une façon d'y parvenir pourrait être de traduire systématiquement tous les documents relatifs au programme et à la méthodologie dans les 24 langues officielles de l'UE. C'est socialement juste, mais immensément coûteux. Le Parlement européen est la seule institution au monde à le faire - et il y consacre environ 50 % de son budget de fonctionnement. L'option opposée consiste à utiliser une langue commune pour la communication internationale. Nous avons choisi cette option, en utilisant l'anglais comme solution actuellement disponible. Nous sommes conscients de son injustice sociale, et considérons la langue planifiée espéranto comme étant l'alternative juste et efficace. Voir le document justifiant nos règles internes, §4.3, pour une discussion plus approfondie de l'équité linguistique dans la Coopérative CosmoPolitique.